Les méthodes d’apprentissage du français : Mrs Van de Trampp et l’alphabet

wales french manualsLes pays, écoles et enseignants peuvent bien entendu avoir des méthodes et manuels différents. Néanmoins, Mrs Van de Trampp et l’alphabet restent apparemment constants dans les pays anglophones.

Certains livres poussent le vice jusqu’à représenter des gamins déprimés portant des prénoms de la première guerre mondiale ► là où d’autres s’efforcent d’actualiser leurs contenus autant que faire ce peu. Étant moi-même très loin d’avoir les capacités pédagogiques et artistiques nécessaires à la composition de tels ouvrages, je suis juste amenée à m’amuser parfois de petites fautes et autres étrangetés auxquelles on ne réfléchit pas forcément lorsque l’on est natif de la francophonie.

Mrs Van de Trampp est un acronyme à vocation mnémotechnique constitué par l’initiale des verbes se conjuguant avec l’auxiliaire « être » au passé composé :

Monter
Rester
Sortir

Venir
Aller
Naître

Descendre
Entrer

Tomber
Retourner
Arriver
Mourir
Passer
Partir

 Quant à l’alphabet français, ma foi, sans enseignement de l’alphabet phonétique aux élèves les manuels scolaires font comme ils peuvent :

alphabet francais phonetique anglaise

Publicités

Vie d’assistant de langue 2/? : fonction, travail, vêtements et attitude

assistant de langue fabrique en franceLa plupart des enseignants de langues vivantes étrangères n’étant pas natifs du pays dont ils enseignent la langue, accueillir un assistant dans l’école permet d’avoir un accès direct à du matériel de base : une pratique moderne et naturelle de notre langue maternelle (même si présenté comme ça, ça sonne davantage comme une publicité pour shampooing à destination de jeunes urbains actifs).

C’est pourquoi, selon les écoles, on peut nous demander différentes choses allant de l’enregistrement d’un texte à la préparation d’un examen écrit, en passant par des jeux sur le vocabulaire ou une explication de ce que sont la laïcité et les vélib’. Pour ce faire, notre emploi du temps prévoit 12 à 18 heures de présence en classe par semaine, voire plus si besoin et si l’assistant est d’accord (moyennant alors une augmentation de son salaire), le travail à la maison n’est pas contrôlé.

les profs et membres de l'administration portaient ce type de vêtements

les profs et membres de l’administration portaient ce type de vêtements

Les missions pouvant être confiées à un assistant ainsi que les exigences envers son attitude et sa tenue diffèrent bien sûr en fonction du type d’établissement dans lequel il est envoyé. Certains interdisent par exemple les jeans et le maquillage à leur personnel tout en insistant sur l’importance des talons hauts, là où d’autres se contentent de demander une tenue correcte, dite « casual-smart » ; c’est le directeur de l’école qui à le dernier mot sur la question. Personnellement, j’ai été chanceuse et avais non seulement droit aux jeans mais ai également pu conserver mes petits écarteurs d’oreille ainsi que mon piercing (labret, donc visible, dont on m’a seulement dit qu’il me faudrait l’enlever si le chef d’établissement le demandait). Les élèves n’avaient quant à eux évidemment pas grand chose à faire de ma tenue, sauf à s’amuser de mes piercings et complimenter mon choix de tee-shirts (Up all night to get Loki et autres rigoleries).

tous les affichages sont bilingues, ce qui ne doit pas aider à la délimitation

tous les affichages sont bilingues, ce qui ne doit pas aider à la délimitation

Selon les régions, les exigences scolaires varient et il se trouve ainsi qu’au Pays de Galles l’apprentissage du gallois est obligatoire (comme l’irlandais en Irlande). Or, lorsqu’on a des élèves qui apprennent plusieurs langues en même temps, beaucoup de leurs mots risquent de permuter de répertoire, particulièrement les conjonctions de coordinations et les nombres ; de même, leur prononciation peut fluctuer entre leur langue d’origine, la langue ciblée et une autre qui s’inviterait dans la discussion. Ces basculements peuvent se faire sur l’autre langue étrangère ou même sur la langue maternelle, surtout si le terme recherché y est relativement similaire. J’ai choisi de répéter les mots qui ne convenaient pas afin que les élèvent se rendent compte de ce qui sonnait bizarrement dans leurs phrases, ou d’écrire le mot tel qu’ils le prononçaient, mais il y a sûrement des méthodes spécifiques pour filer un coup de main à ce type de public.

Par exemple, dans le cas des élèves gallophones ou même simplement apprenant le gallois : « et » devient « a » , « mais » devient « ond » , les « f » sont prononcés comme des « v » et les « ch » peuvent devenir ce raclement guttural caractéristique décrit précédemment.

ce moment when you start penser en deux langues at the same tempswell that is slightly uncomfortable but okayÊtre assistant de français, ou plus largement même enseigner les langues étrangères, c’est aussi avoir des petits instants de panique intérieure quand on se demande comment expliquer à une jeune élève qu’elle ne peut pas dire « Je jouis chaque week-end quand ma copine vient coucher avec moi » , malgré son indubitable exactitude grammaticale, pour finir par lui suggérer « Je suis contente que ma copine vienne dormir chez moi tous les week-ends » en prétextant que c’est plus français dit comme ça.

Lors des petites pauses qu’on peut organiser pendant les cours ou lors de sessions de questions informelles auprès des plus jeunes classes, il faut être préparé à briser quelques cœurs : « Mademoiselle, pourquoi en France vous avez des restaurants de toutes les cuisine du monde entier mais pas d’Angleterre ? » .

comment dire ?

comment dire ?

Aussi, bien sûr, il faut être préparé à affronter un certain nombre de « Voulez-vous coucher avec moi ? » plus ou moins mal prononcés (wüléwou küshé awék moye / vülvü kshé avouèk moï / etc.).

A venir : de la France avec la visite du palais bourbon de l’assemblée nationale, l’auberge High Street à Édimbourg, le musée de Cardiff et je sais plus où j’en suis dans ma liste donc à voir…

Le gallois, ou Cymraeg en version originale 3/?

Après une rapide présentation de la langue et de sa prononciation, ainsi qu’une petite liste de salutations et expressions utiles, on part cette fois-ci davantage en direction de l’expression de l’esprit gallois.

version galloise du très connu "keep calm and carry on"

version galloise du très connu « keep calm and carry on »

Expressions usuelles :

  • Mae hi’n bwrw hen wragedd a ffyn
    « Il pleut comme vache qui pisse » (littéralement : il pleut des vieilles femmes et des canes)
  • Gwell fy mwthyn fy hun na phlas arall
    « Mon propre foyer plutôt que le palace d’un autre. »
  • Rhoi’r ffidil ar y tô
    « Abandonner » (accrocher son violon au toit)
  • Y tô ifanc
    « La prochaine génération » (le jeune toit)
  • Cenedl heb iaith, cenedl heb galon
    « Une nation sans langue est une nation sans âme. »

 Et quelques termes :

  • « fantastique » = bendigedig (quand quelqu’un nous demande comment ça va par exemple)
  • « étreinte » = cwtch (faire un câlin en ayant le soucis de donner à l’autre une impression de sécurité)
  • « idiot » = twpsyn (les voyelles c’est pour les faibles)
  • « micro-onde » = deux possibilités : meicrodon ou popty ping (soit : le four qui fait ping)
  • « papillon » = pili-pala
  • « méduse » = cont y môr ou pysgod wibbly wobbly (poisson mou qui flageole)

welsh dragon deal with it

Affichages drôlatiques

à Rhos-on-Sea, un "centre d'accueil de jour pour maris" qui propose de s'en occuper pour toute personne voulant faire du shopping

à Rhos-on-Sea, un « centre d’accueil de jour pour maris » qui propose de s’en occuper pour toute personne voulant faire du shopping

à Cardiff : "vous avez l'air d'avoir besoin d'un café"

à Cardiff : « vous avez l’air d’avoir besoin d’un café »

ce bar de Caernarfon où il faut amener son propre vin

ce bar de Caernarfon où il faut amener son propre vin

à Bath "offre du jour : achetez deux boissons et payez pour les deux"

à Bath « offre du jour : achetez deux boissons et payez pour les deux »

"souper-héro" bon...

« souper-héro » bon…

à Londres "on recrute : des clients ! Pas d'expérience requise, formation assurée, postulez à l'intérieur"

à Londres « on recrute : des clients ! Pas d’expérience requise, formation assurée, postulez à l’intérieur »

j'ai malheureusement oublié où

j’ai malheureusement oublié où

Enfin, pour montrer que cette désopilance ne date pas d’hier, une affiche de la seconde guerre mondiale incitant la population à partager ses ressources plutôt qu’à en gaspiller :

dans le château de Cardiff

dans le château de Cardiff

Un « pot-luck » est une sorte d’auberge espagnole : le principe de partager sa nourriture avec d’autres, chacun apportant quelque chose à la tablée ; et « humble pie » renvoie au fait d’être vaincu, de devoir reconnaître ses tords, d’être humilié, forcé de présenter des excuses, etc.

Le gallois, ou Cymraeg en version originale 2/ ?

Avec bien plus de retard que prévu voici la suite de l’approche de la langue galloise, où l’on parle du cas du « y » en gallois ainsi que de quelques salutations pour le cas où vous devriez prochainement incarner un démoniste dans une de vos parties de jeux de rôles.

Cthulhu wtf

En théorie, dans la dernière syllabe d’un mot, le « y » est prononcé comme le « i » français (sauf que la langue reste au milieu de la bouche au lieu de se coller aux dents). C’est donc une voyelle fermée centrale non-arrondie, symbolisée dans l’alphabet phonétique par [ɨ]. Ce « i » peut être court ou long y’a pas de règles ni d’indications. C’est à dire qu’il est lu exactement comme leur « u » .

Par contre, dans tous les autres cas (encore une fois en théorie), le « y » est prononcé comme un « eu » français. Soit une voyelle moyenne centrale symbolisée par [ə] et que l’on rencontre en français dans le pronom « je » par exemple ou encore avec le premier « e » de « fenêtre » .

Quelques salutations :

  • « Bonjour » (le matin)
    Bore da (boréda)
  • « Bonjour » (l’après-midi)
    Pnawn’da (pnaounda)
  • « Bonsoir »
    Noswaith dda (nossouaïss za, attention le « th » et « dd » ont une prononciation particulière ne pouvant être retranscrite à l’aide de l’alphabet français)
  • « Bonjour » (quel que soit le moment)
    S’mae (simaï, s’maï)
  • « Bonne nuit »
    Nos da (noss da)
  • « A plus tard »
    Tara rwan (tara rouann)

Et expressions utiles :

  • « Merci »
    Diolch (attention le « ch » racle façon germanique)
  • « Excusez-moi mais… »
    Esgusodwch fi, ond… (èssgissodouchvi ond, attention le « ch » racle façon germanique)
  • « S’il vous plaît »
    Os gwelwch yn dda (oss gouélouch eunn za, attention le « ch » racle façon germanique)
dans les gares, les panneaux sont bilingues

dans les gares, les panneaux sont bilingues