Interlude : manuels scolaires et modernité

En effet, les manuels scolaires à destination des jeunes apprenants anglophones sont au taquet niveau théorie du genre et ont décidé de se débarrasser de nos encombrants marquages genrés : tout le monde est au même régime !

FLE manuel genre revolution famille cousineSelon les circonstances, c’est soit le féminin ▲ soit le masculin ▼ qui l’emporte.

FLE manuel genre revolution ameliePour les prénoms par contre ils n’ont pas encore trop rattrapé le wagon :

FLE manuel prenoms francaisBonus dérangeant :

FLE manuel chocolat au lait

Escapade dans l’ouest de Cork : mont Gabriel

Ireland mount gabriel west viewAvec L. et G., nous nous y sommes attaquées en fin de matinée et si la grimpette à pattes fut parfois éprouvante, la récompense en valait la peine ! Le sommet, qui culmine à quelques 407 mètres et est donc le plus élevé de la région, est accessible aux piétons comme aux voitures, quoiqu’il soit globalement le territoire des moutons.

Ireland mount gabriel sheep

laine sauvage de montagne

laine sauvage de montagne

Ancienne source de cuivre à l’âge du bronze, l’endroit n’a – d’après les sources archéologiques – pas été exploité depuis. Depuis les années 70 deux dômes y abritent quelques radars des intempéries et prennent donc un peu de place dans le panorama, mais la vue par temps clair reste plutôt sympathique. La route étant plus ou moins entretenue, il se peut que des voitures plutôt pensées pour le milieu urbain aient du mal à y passer sans encombre. De plus, comme il faut contourner les dômes pour avoir accès à la vue, en passant dans les herbes, la boue et les rochers, cette excursion n’est, je pense, pas à conseiller aux personnes ayant des difficultés à marcher.

Pas extrêmement fréquenté, on peut y croiser des gens en journée cela dit (une fille au pair française – car nous sommes PARTOUT – du village d’à côté lors de ma première visite notamment).

vers le sud

vers le sud

Le musée du beurre à Cork

Ireland cork butter museum entranceLe Cork Butter Museum est situé dans l’ancien quartier des bouchers qui surplombe le centre-ville, à quelques pas du marché historique chargé du commerce du beurre jusqu’à sa fermeture en 1924. Le bâtiment date de 1849, époque bénie pour le beurre irlandais, alors exporté dans le monde entier (avant que l’amélioration de la réfrigération ne développe l’engouement des consommateurs pour des version moins salées de l’aliment).

Ireland cork butter museum baratte table churnAu musée, on peut assister à la réalisation artisanale d’une plaquette de beurre depuis le barattage jusqu’au modelage de la motte. Le monsieur qui nous a fait la démonstration a utilisé la crème issue de lait entier (plutôt que de commencer à l’étape de l’écrémage car l’opération prend un temps certain), ainsi qu’une baratte de table en verre avec pales en bois ► et des pelles à beurre.

Évidemment, c’est une version un peu raccourcie car une fois les vaches traites le lait doit reposer dans une écrémeuse ▼ : un récipient très large mais peu profond, offrant donc une plus grande surface à la crème qui remonte en quelques heures. Quand la crème est récupérée, elle est versée dans une baratte où elle est vigoureusement remuée afin de coaguler le gras, ensuite le couvercle est ôté, le babeurre est vidé de la baratte (il n’est pas gâché et peut notamment servir à la fabrication du soda bread en Irlande) et remplacé par de l’eau avec laquelle on lave le futur beurre en le pressant à l’aide d’une spatule en bois. L’eau est vidée, à l’aide d’une passoire pour ne pas perdre d’éclats de beurre, puis remplacée par de l’eau claire jusqu’à laisser un « proto-beurre » aqueux, morcelé, mais bien jaune, ainsi qu’une eau relativement transparente (laquelle n’a à ma connaissance pas d’usage ultérieur spécifique).

Ireland cork butter museum pelles beurre spades Ireland cork butter museum ecremeuse

Une fois cette substance obtenue, il faut alors en extraire l’eau (car plus il y a d’eau, plus les bactéries qu’elle contient peuvent endommager le produit) : c’est là qu’interviennent les pelles à beurre ▲ , rainurées afin de laisser s’écouler le liquide excédentaire. Le beurre est posé sur une planche en bois et battu à l’aide de ces petites pelles, ce qui permet non seulement d’évacuer une grande partie de l’eau mais également de le sculpter selon la forme voulue (en l’occurrence en plaquette). C’est lors de cette étape que le sel peut être ajouté, par soucis de goût et/ou de conservation.

tampons permettant d'identifier le fabricant du beurre

tampons permettant d’identifier le fabricant du beurre

En dehors de ces démonstrations-dégustations, le musée présente un assortiment d’outils et d’emballages ainsi que l’histoire du beurre dans l’île, les changements provoqués par l’industrialisation de sa fabrication et son rôle dans l’enrichissement de la ville de Cork. Les deux hôtes s’occupant de l’accueil et de la présentation lors de mon passage étaient très gentils et ont patiemment répondu à toutes les questions de chaque visiteur.

Informations pratiques :

Adresse : The Tony O’Reilly Centre – O’Connell Square
Horaires d’été (juillet et août) : 10h-18h tous les jours
Horaires de mi-saison (mars, avril, mai, juin, septembre, octobre) : 10h-17h
Horaires d’hiver (novembre à février) : weekends uniquement, de 11h à 15h
4€ en tarif plein, 3€ pour étudiants et séniors
site web (en anglais mais avec documents pdf en différentes langues – dont en français – téléchargeables)

Ireland cork butter museum

Du bon goût irlandais 2/? : passion cheddar aromatisé

Certes, l’Irlande n’offre peut-être pas autant de variétés fromagères que la France hexagonale, mais au moins le pays n’est-il pas avare en ce qui concerne les possibilités d’enrichissement du cheddar anglais.

Ireland cheddar stout pepper chilli red wineCi-dessus, une version bière brune, nichée entre une association chili et poivre ainsi qu’une plus sobre vin rouge. Ci-dessous une première combinaison de canneberges et myrtilles suivie d’oignons marinés plus ciboulette (le troisième fromage, un stilton, ne compte pas) ; et dans l’édition de noël sur la seconde photo un magnifique spécimen à la vanille. Joie.

Ireland cheddar cranberry bluberry onion chiveIreland cheddar chilli vanillaAppétissant, n’est-il pas ?

Escapade dans l’Ouest de Cork : Mizen Head

vue côté nord

vue côté nord

A quelques minutes en voiture de mon ancien logis se trouve Mizen Head (ou Cap Mizen en français intégral), à la pointe du sud-ouest de l’Irlande. Son emplacement lui a valu d’accueillir début XXème un poste de signalisation (automatisé depuis 1993) ainsi que le premier radiophare du pays.

depuis la plateforme la plus basse vers la station

depuis la plateforme la plus basse vers la station

Si plus personne n’y habite, les feux anti-brouillard perdurent – quoique sans explosifs désormais – la région étant toujours dangereuse. C’est d’ailleurs suite à un énième naufrage meurtrier que la construction du complexe fut entamée, au départ pour un phare, puis redirigée plus spécifiquement vers la lutte contre la brume suite aux témoignages des différents navigateurs connaisseurs de l’endroit.

A l’entrée se trouvent un café, une boutique ainsi qu’une petite présentation de la géologie des environs, mais on peut préférer entamer la balade immédiatement et partir à l’assaut des différentes plateformes et points de vue. Le dénivelé est considérable et ponctué de marches, aussi l’endroit peut-il être difficile d’accès, sinon purement inaccessible, aux personnes ayant des soucis de mobilité.

depuis la plateforme la plus haute vers la station

depuis la plateforme la plus haute vers la station

Ireland west cork mizen head lighthouseUne partie des anciens logements des gardiens du lieu sont accessibles, avec une reconstitution de leur quotidien dans certaines pièces – les mannequins peuvent surprendre – et de mini-expositions sur la faune et la flore locales dans d’autres. On y est invité à s’imaginer la vie d’un gardien de phare, à profiter du fracas des vagues sur les falaises environnantes ainsi que des embruns, une pause qui peut être bienvenue pour les plus stressés d’entre nous.

D’autant qu’on a le plaisir de repartir avec des poumons tout propres ainsi que des cheveux pleins de sel et de vent, pour un effet « saut du lit » naturel fortement ébouriffant.

Ireland west cork mizen head view eastInformations pratiques :

Goleen, West Cork
Horaires d’été (juin, juillet et août) : 10h-18h
Horaires de mi-saison (mi-mars, avril, mai, septembre, octobre) : 10h30-17h
Horaires d’hiver (novembre à mi-mars) : weekends uniquement, de 11h à 16h
6€ (4,50€ pour étudiants et retraités)
Site web (en anglais)